26 mars 2020

Le Temple Fa Hua de Fo Guang Shan en France

Le Temple Fa Hua représente le centre européen de Fo Guang Shan établi de façon permanente en France pour y promouvoir le bouddhisme humaniste. En juin 2006, Vénérable Maître Hsing Yun, fondateur de Fo Guang Shan en personne a présidé la cérémonie de bénédiction des fondations du Temple Fa Hua. Vénérable Man Chien, Abbesse de Fo Guang Shan pour l’Europe, a béni une nouvelle fois le site du Temple Fa Hua en juin 2010 et les travaux de construction ont commencé en juillet, pour se terminer en 2012, en prévision du début des activités du Temple Fa Hua.

Nous aimerions partager avec vous, chers fidèles de Fo Guang Shan et chers invités, l’historique de ce Temple :

En 1989, l’Abbesse Ming Li a écrit au Vénérable Tzi Yung, Abbesse du Temple Pu Men de Taipei, pour inviter Vénérable Maître Hsing Yun à présider la cérémonie de consécration bouddhiste qui aura lieu lors de l’inauguration du Temple vietnamien JingXin à Paris. Depuis lors, les ressortissants chinois locaux ont invité Vénérable Maître Hsing Yun en de maintes occasions pour inaugurer différents temples à Paris et y répandre la philosophie du bouddhisme humaniste.

En avril 1991, Vénérable Maître Hsing Yun a demandé aux Vénérables Maître Tzu Chuang, Maître Yi Sheng ainsi que d’autres Maîtres de se rendre à Paris pour préparer l’acquisition de terrains et effectuer les démarches en vue de l’implantation d’un temple. Grâce à l’aide de Run Lin, Yushan Huang et d’autres laïcs bouddhistes, l’acquisition du Château Launoy Renault, datant du 14ème siècle et situé à Verdelot, a pu être réalisée. Ce Château est ainsi devenu notre premier temple à Paris et Vénérable Maître Tzu June y a occupé les fonctions de première Abbesse.

Cependant, une trop grande distance séparait ce Château du centre de Paris et c’est la raison pour laquelle des locaux de 80m² près de la Place d’Italie dans le 13ème arrondissement ont été loués afin servir de « temple » temporaire pour y prêcher le Dharma et ainsi faciliter l’accès aux fidèles. Toutefois, en raison du nombre croissant de pratiquants bouddhistes, ces locaux se sont rapidement révélés être trop exigus et c’est pour cette raison qu’en 1993, avec l’aide de Jiming Jiang et d’autres laïcs bouddhistes, la deuxième Abbesse Vénérable Yi Zhao a établi le Temple Fo Guang Shan de Paris à Vitry-Sur-Seine.

Après une décennie, le Temple de Vitry est à son tour devenu trop petit pour y recevoir tous les fidèles bouddhistes et malgré la volonté de s’agrandir, le plan d’urbanisation de la ville de Vitry-Sur-Seine a rendu l’acquisition de nouveaux terrains très difficile. Les Maîtres bouddhistes ainsi que leurs fidèles ont par conséquent effectué de nombreuses recherches pour trouver un site plus adéquat et c’est en 2004 que Monsieur Hugues Rondeau, Maire de Bussy-Saint-Georges, a invité Fo Guang Shan à construire un Temple dans sa ville.

En juin 2006, Vénérable Miao Xiang, troisième Abbesse, a invité Vénérable Maître Hsing Yun à Paris pour présider la cérémonie d’inauguration de ce nouveau Temple et dès le mois d’octobre, Vénérable Man Chien a poursuivi le projet de construction du Temple en tant que quatrième Abbesse.
En raison de la réglementation locale, de nombreuses difficultés ont surgi pendant la phase de préparation de la construction du Temple Fa Hua. Néanmoins, grâce aux efforts incessants fournis par Vénérable Man Chien, Vénérable Man Rang et les autres membres du comité de construction (notamment Vénérable Chueh Rong, Vénérable Miao Da et Lizhu Zheng) durant de nombreuses années, la construction du Temple a finalement été planifiée fin 2009.

Vénérable Maître Hsing Yun a alors nommé le nouveau Temple “Temple Chan Fa Hua”, pour deux raisons profondément significatives. La première signification d’un tel nom est d’indiquer que le Temple Fa Hua est à la fois la maison spirituelle des les français (Fa) mais également des chinois (Hua). La seconde signification provient du Soutra du Lotus (Fa Hua) qui dit que “ Le Bouddha est apparu ici en ce monde pour une Grande Raison.” Cela fait référence au texte de la “ Porte Universelle d’Avalokitesvara ( Kuan Yin)”, chapitre du Soutra Fa Hua (Soutra du Lotus), qui est gravé sur l’autel de Kuan Yin (dans la salle de la Grande Compassion) pour nous aider à nous empreindre de l’esprit du Bodhisattva Kuan Yin qui répond aux prières de tous les êtres vivants pour les libérer et les soulager de leurs souffrances.
Comme l’a cité Monsieur Rondeau, Maire de Bussy-Saint-Georges, l’implantation du Temple de Fo Guang Shan dans la ville va contribuer à la fondation d’échanges culturels et religieux entre l’Est et l’Ouest.

Le complexe du Temple est composé de nombreux bâtiments pour permettre le développement de la philosophie du bouddhisme humaniste de Fo Guang Shan, à savoir la conciliation de la tradition avec le modernisme, le partage entre le Sangha et les laïcs, le lien entre la théorie et la pratique, entre le bouddhisme et la culture. Ces bâtiments abritent notamment la salle principale, la salle de Kuan Yin, la salle du Trésor de la Terre, une Galerie d’Art, une salle de méditation, des salles d’étude et de conférence, une salle de repas, un salon de thé et un jardin Ch’an. Pour remplir sa fonction d’intégration religieuse, culturelle, éducative et artistique, le Temple Fa Hua est à la fois un chef-d’œuvre architectural alliant modernisme à la spiritualité bouddhiste mais, il est également un établissement résolument multifonctionnel.

Il est important de souligner qu’un projet de développement pour l’ancien Temple de Vitry-Sur-Seine a également été approuvé en 2011 et qu’avec la bénédiction des Trois Joyaux, des travaux de reconstruction débuteront en septembre 2013. Vénérable Maître Hsing Yun a nommé ce nouvel établissement : le “Centre parisien de Méditation de la Terre Pure”. De plus, la Ville de Vitry-Sur-Seine a fait indiquer l’emplacement du Centre sur la carte des transports publics par le mot “Temple”, en signe de reconnaissance par les autorités locales envers les réalisations de Fo Guang Shan dans cette ville.

Ces projets de grande envergure ont pu être réalisés grâce aux dons des fidèles de Paris auxquels se sont ajoutés les généreuses contributions des fidèles des autres temples européens : Londres et Manchester aux Royaume-Uni, Madrid et Barcelone en Espagne, Lisbonne au Portugal, Amsterdam aux Pays-Bas, Vienne en Autriche, Berlin et Frankfort en Allemagne, Prague en République Tchèque, Genève en Suisse ainsi que ceux des Temples en Belgique, Suède, Danemark et Norvège, sans oublier le très grand soutien des équipes de Fo Guang Shan des cinq continents. Le Temple Fa Hua démontre ainsi l’accomplissement réalisé conjointement par toute la communauté de Fo Guang Shan.

Depuis plus de 20 ans, le président de BLIA Paris, Jiming Jiang et ses conseillers, Zunxun Xu, Youdi Cai et Qiuli Wang ont dirigés les membres de BLIA et les fidèles pour protéger les Trois Joyaux et promouvoir le bouddhisme humaniste. Parmi eux, Yijun Hu, Xichao Zheng, Xueming Huang, Gaoqiu Zheng et Huizhuang Wen n’ont pas épargné leurs efforts dans leur soutien à la construction du Temple.
En outre, de nombreux bénévoles de Paris de tous âges, dont Qiulan Huang, Xuejuan Chen, Shunzhen Cai, Shunxian Cai, Shuxi Li, Nanfen Zhou, Shuluan Zhuang, Xiuying chen, Yuye Huang, Yuye Huang et Puliang Weng, ont offert leur temps et leur énergie et ainsi contribué à la construction du Temple. Tous les bénévoles ont constamment apporté de leur aide et leur soutien démontrant l’esprit admirable des fidèles de Fo Guang Shan.

Nous profitons de l’inauguration du Temple Fa Hua pour témoigner notre reconnaissance à tous les bénévoles et à la bénédiction des Trois Joyaux. Prions qu’avec la Lumière du Bouddha, le bouddhisme humaniste brille sur toute l’Europe et en fasse bénéficier tous les êtres.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Aller au contenu principal