Anniversaire de Bouddha

Prière pour l’anniversaire de Bouddha

Par le Vénérable Maître Hsing Yun

Ô Grand et compatissant Bouddha !
En ce jour, tout particulièrement,
Nous vous vénérons avec sincérité et respect,
Car c’est le jour où vous êtes né dans le monde des hommes.
En cette douce saison de printemps où tout fleurissait,
Dans le jardin Lumbinî, de merveilleuses fleurs rivalisaient de beauté,
A Kapilavastu, le peuple laissait éclater sa joie,
La brise légère apportait le parfum des fleurs,
Les oiseaux chantaient en chœur…
De ce jour, le monde fut pourvu de la lumière,
De ce jour, le monde fut doté du Dharma.
Un doigt désignant le ciel et l’autre, la terre,
Vous avez dit :
« Du ciel et de la terre, je suis le seul honorable ».
En faisant sept pas, vous avez fait naître des fleurs de lotus,
Vous avez répandu l’eau dharmique, et la terre souillée Saha en a été purifiée.
Aussitôt,
L’eau trouble du ruisseau s’est éclaircie,
Le feu de bois qui agonisait, a flambé à nouveau,
Une merveilleuse musique a retenti dans le ciel,
D’extraordinaires formes de bon augure, sont apparues sur la terre,
Tous ces miracles, pour célébrer votre arrivée dans ce monde.

Ô Grand et compatissant Bouddha !
Votre naissance dans le monde Saha,
Vos quarante-neuf années de prêche
Ont eu bien plus d’influence que celles des trois asaṃkhyeya kalpas !
Vos plus de trois-cents dharma-lectures
Ont porté bénéfice à bien davantage que des milliards d’êtres !

Ô Grand et compatissant Bouddha !
C’est vous qui avez aboli le système des castes,
C’est vous qui avez révélé la Vérité de la coproduction
conditionnelle,
C’est vous qui avez enseigné aux êtres, la compréhension de Bouddha,
C’est vous qui avez libéré les êtres sensibles de leurs illusions.

Ô Bouddha ! Grand et compatissant Bouddha !
Pour célébrer votre naissance dans le monde Saha,
Nombreux sont les endroits ornés de lampes et de guirlandes,
Qui offrent un rayonnant air de fête ;
Nombreuses sont les processions qui avancent
Au son des gongs et des tambours, résonnant jusqu’au ciel ;
Les pagodes organisent les cérémonies du bain de Bouddha,
Les adeptes célèbrent votre anniversaire en famille,
Car les disciples veulent commémorer vos bienfaits !
Ils veulent perpétuer votre bénédiction !

Ô Grand et compatissant Bouddha !
Veuillez compatir à l’humilité de ma fortune et de ma vertu,
Avec le même amour que je voue à ma mère, Je ne sais que dicter votre éminent nom sacré.

Ô Grand et compatissant Bouddha !
Je m’agenouille devant votre trône,
De mes mains je caresse votre corps doré,
Je vous offre un encens spirituel,
Que votre bienfaisance éclate et que la roue de Dharma ne s’arrête jamais !
Que je puisse m’accorder avec votre regard bouddhique,
Pour scruter les souffrances des êtres ;
Que je puisse être à l’unisson de votre bouche bouddhique,
Pour prononcer avec joie des paroles agréables ;
Que je puisse être à l’unisson de votre corps bouddhique,
Pour servir les gens, sans être sollicité ;
Que je puisse être en harmonie avec votre cœur bouddhique,
Pour exercer des actes bénéfiques.

Ô Grand et compatissant Bouddha !
Je veux passer ma vie à promouvoir la Vérité ;
Je veux consacrer ma vie à aider tous les êtres ;

Ô Grand et compatissant Bouddha !
Agréez cette prière, venue du plus profond de mon cœur,
Agréez cette prière, venue du plus profond de mon cœur.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Aller au contenu principal