Prière de la paroisse catholique du Val de Bussy à l’occasion de l’épidémie de coronavirus

Dans l’évangile lu dimanche dernier, Jésus donne la vue à un aveugle de naissance. Comme cet homme, l’humanité et chacun de nous avancent dans l’inconnu des conséquences de l’épidémie. Mais à la Parole du Christ Sauveur, allons « à tâtons confiants » à la piscine, nous replonger dans les fondements de notre foi, et achever nos guérisons. Seigneur, ne nous laisse pas entrer dans la tentation d’écouter les faux prophètes sur les réseaux sociaux ou nous renfermer… Les tracasseries subies n’affectent pas la joie du nouveau voyant alors, Seigneur, donne-nous d’avoir le courage, les mots et les gestes justes pour témoigner de toi, libérateur. Et de savoir utiliser nos moyens de communication pour une parole contagieuse de vie, que tu veux bonne pour tous. Amen.

Seigneur, nous te prions pour les personnes isolées, malades ou âgées, dont le confinement accentue l’isolement : en particulier les personnes des maisons de retraite de Bussy, Chanteloup, Conches, Saint-Thibault, d’habitude visitées par des paroissiens.
Nous te confions les familles vulnérables, comme des mamans seules avec leurs enfants, des migrants dont les démarches administratives sont suspendues.
Seigneur, nous te rendons grâce pour les « solidarités sans contact » inventées, pour les actions même modestes que des bénévoles, comme notre équipe du Secours Catholique, mettent en œuvre.

Seigneur, nous te prions pour les personnes qui maintiennent une activité de service public ou de production ; En particulier pour les soignants, qui comme Jésus l’a vécu dans la rencontre des lépreux, sont exposés à plus de risques : de maladie, mais aussi d’être pris aux entrailles par les souffrances des autres. Seigneur, qu’avec toi nous soutenions les espérances individuelles et collectives.

Le Carême est pour les chrétiens un temps de partage. L’église catholique en France invite à soutenir les partenaires du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement, le CCFD Terre Solidaire. Les partenaires du CCFD, ce sont des populations vulnérables, principalement d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine, qui s’organisent elles-mêmes avec notre soutien financier. Elles luttent pour vivre dignement, améliorer l’alimentation, la santé, l’éducation, promouvoir le droit des femmes et des enfants et l’écologie intégrale, par exemple en innovant dans l’agro-écologie familiale.
Seigneur, que nous sachions être une communauté solidaire des hommes et des femmes de notre temps.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Aller au contenu principal